De "K" à "K"
FR
TOUR DE FRANCE ETAPE 12
Plus que cool: on a gagné... par équipes !
Un vrai bonheur. " Pas grand chose, et à la fois beaucoup pour nous ", relevait Emmanuel Hubert. À Saint-Étienne, Romain Feillu a "fait" 11 du sprint, Armindo Fonseca 12, et Anthony Delaplace 19. Du coup, on a gagné le classement par équipes de l'étape. Ci-dessus, le document: le communiqué officiel du Tour, tombé vers 18h30.
On a gagné à Saint-Étienne, au pays des Verts ! Qui c'est les plus forts ? Devant AG2R et Sky, la classe. " À mi-Tour de France, cela montre que nous sommes encore concernés, toujours acteurs ", ajoutait Manu. Pas grand chose peut-être, mais pour y parvenir, tous nos coureurs se sont battus, de toutes leurs forces.
Brice Feillu: " On voulait replacer Romain, on s'y est tous mis à bloc et ç'a passé. " Arnaud Gérard: " On est tous " carbo " mais dans le final, l'adrénaline revient. Les mecs descendent comme des dingues. Mais j'ai réussi à remonter Armindo devant. Romain, lui n'aime pas trop, il se débrouille seul ".
Armindo Fonseca: " Je n'étais pas super mais je savais que le final pouvait me convenir. Quand j'ai vu que Romain était là, j'y ai cru." Anthony Delaplace : " Un final de dingues. Dans les dernières bosses et dans le sprint, je suis à 185 pulsations-minute..."
Et dire que Romain Feillu, notre sprinter, était malade: " Je n'ai plus rien avalé à partir du km 70. Je vomissais tout. J'ai fini avec des étoiles devant les yeux, au bord de la fringale. Y'avait mieux à faire..."
Peut-être, Romain. Mais là, on savoure, et vous avec nous, non ?
21/07/2014