De "K" à "K"
FR
TOUR DE FRANCE ETAPE 13
L'espace de quelques minutes,
on a même cru au Maillot Jaune !
Ce n'est même pas une blague. Il s'en est passé à l'heure où vous déjeuniez en terrasse ce midi. On ne vous en veut pas. Par contre, on a un peu la haine ce soir envers l'équipe russe Katusha.
Elle nous gâché un joli rêve... Comme attendu, notre Brice Feillu était d'attaque en ce premier jour des Alpes. Et bim, km 9, dans l'échappée ! Seul vrai grimpeur du lot en plus, alors que le col de Palaquis et l'ascension de Chamrousse étaient au menu.
Très vite, l'avantage de son petit groupe monte à 5 minutes. Aussitôt, des coureurs de l'équipe Katuska étirent le peloton, pour réduire l'écart. Pour protéger le maillot à pois de Joaquim Rodriguez pense-t-on. Mais celui-ci est vite à la peine. Il finira à 20 minutes à Chamrousse. " J'ai discuté dans la file des directeurs sportifs, témoignait Emmanuel Hubert. Chez Katusha, même en interne ils n'avaient pas l'air d'accord ! "
Le boss de Vincenzo Nibali, Alexandre Vinokourov, venait pourtant de transmettre à Manu un message d'espoir: " Nous ne roulerons pas de la journée. Quitte à lâcher le maillot jaune..." Brice était, à 11 minutes, le mieux placé.
Le rêve est passé. Brice a juste ajouté 126 kilomètres au compteur de notre "Échappéethon", qui en affiche désormais 1146 ! Il a essuyé un coup de chaud dans Palaquis, puis a effectué une incroyable remontée dans Chamrousse. Vingtième de l'étape, épatant.
Pas épaté, hélas.
21/07/2014