De "K" à "K"
FR
TOUR DE FRANCE ETAPE 18
On ne vous ment pas: on a vécu un cauchemar. Manu Hubert n'en a pas fermé l'oeil de la nuit. Le diagnostic était tombé hier soir : la vive douleur ressentie par Brice Feillu à l'arrivée de Saint-Lary était probablement due à une déchirure musculaire en haut de la cuisse gauche. Allez monter le Tourmalet avec une déchirure...
Brice l'a fait. Mieux, il a encore gagné une place au classement général. Il est 16ème, et ce sera peut-être son classement définitif dans ce Tour 2014. Mais on vous dit pas comment on a serré les fesses en début d'après-midi... " J'ai failli abandonner au bout d'une heure, admettait Brice. J'avais tellement mal... Et puis, avec les kilomètres, ça s'est un peu atténué. "
Surtout, Emmanuel Hubert a rameuté les troupes. Tous autour de Brice dans le peloton. On apprendra peut-être, un peu plus tard, les mots qui se sont échangés sur la route vers le Tourmalet. Florian Vachon : " Brice traînait en queue de peloton, il faisait la tronche, ça sentait mauvais. En accord avec Manu, on lui a botté le cul ! "
Flo, c'est un peu notre " leader de vestiaire ", comme on dit dans le foot. Mais tous les autres étaient là, autour. Les premières pentes du Tourmalet ont débloqué la bête. On n'en est pas encore revenus de voir Brice filer le train des Astana de Vincenzo Nibali vers La Mongie, et au-dessus.
Cette nuit, Manu va mieux dormir.
25/07/2014